HUMOUR CORSE !!!

 

 

Un jeune corse, étudiant en médecine sur le continent, vient d’être reçu à ses examens de sixième année. Tout heureux, il téléphone chez lui, au village, et tombe sur son grand-père.

– Papy ! Je suis reçu !

– C’est très bien. Je suis content pour toi. Alors maintenant tu vas revenir faire le docteur ici ?

– Pas encore papy. Je vais d’abord faire une spécialité.

– Et quelle spécialité, mon petit ?

– La médecine du travail.

– Ah ! Ils ont enfin reconnu que c’était une maladie !

  

Un touriste a Ajaccio prend contact avec l’autochtone :

– C’est un bien beau pays que vous habitez là.

– Ouais… on peut dire comme ça.

– Et de la belle terre … bien grasse … fertile.

– Peu ! pensez-vous … y-a rien qui pousse ici.

– Vous me surprenez. Je suis moi-même agriculteur sur le continent et je suis sur que ici, si on plante, …

– Ah ben évidement, si on plante, alors…

  

Un cafetier corse dit à sa femme:

– Je monte faire la sieste.

Elle demande pourquoi. Il répond :

– Que veux-tu, je ne peux pas rester sans rien faire !

En Corse, un paraplégique entre dans un bar, il commande un café, et voit au bout du comptoir un barbu avec les cheveux longs… Alors il demande au patron

– Mais qui est-ce celui-là ?

Le patron lui répond :

– C’est Jésus.

– Bon, offre lui un café !

Rentre un sourd-muet, il voit le barbu et demande au patron qui est-ce ? Le patron lui fait comprendre que c’est Jésus, alors il lui demande de lui offrir une limonade et le patron s’exécute.

Entre Doumé, il commande un pastis, et il voit le barbu …

– Dis-moi !! Qui c’est celui-là ??

– C’est Jésus

– Et bien offre lui un pastis !

Le temps passe et Jésus s’en va… il passe devant le paraplégique, lui met les mains sur les épaules, et ce dernier se lève et marche …

Il passe devant le sourd-muet, lui met les mains sur la tête et l’autre se met à parler et à entendre..

Il passe devant Doumé et Doumé lui dit :

– Attends, attends ne me touche pas : je suis en arrêt maladie !!!!!


C’est un corse qui cherche du travail. Connaissant l’autoroute entre le nord et le sud de l’île, il se décide d’aller voir si par hasard, il n’y aurait pas un boulot pour lui à l’équipement.

On lui propose de peindre des bandes blanches tout le long de l’autoroute. Il accepte.

1er jour : il fait 100 mètres de ligne blanche.

2eme jour : il fait 50 mètres

3eme jour : il fait 25 mètres

4eme jour : il fait 10 mètres

Le 5eme jour, le chef vient le voir et lui dit :

– Ok, pour le premier jour. 100 mètres c’est pas tellement, mais ça passe. Mais les jours suivants, pourquoi as-tu diminué les mètres ?

L’autre lui répond :

– Chef, plus j’avance et plus le pot de peinture est loin !

 

 

Cet article a été publié dans Blagues. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s